vendredi 11 août 2017

Caraval


Caraval de Stephanie Garber

Bayard, 2017, 479 p.

Traduit par Eric Moreau

Fantastique, Jeunesse

Bienvenue à Caraval ! Le spectacle le plus extraordinaire de tous les temps ! Vous y verrez plus de merveilles que le commun des mortels au cours de toute une vie. Mais avant que vous vous plongiez dans notre univers, gardez à l'esprit qu'il s'agit d'un jeu... Nous tenterons de vous convaincre que ce qui se passe au-delà de ce portail est réel, mais ce n'est qu'illusions. Alors prenez garde à ne pas trop vous laisser emporter. Car les rêves qui se réalisent peuvent être magnifiques, mais ils peuvent aussi se transformer en cauchemars si l'on ne se réveille pas...

Comme beaucoup, j'ai craqué pour ce livre tout d'abord grâce à sublimissime couverture. Ça brille, mais c'est sobre, intrigant, et ça laisse deviner une dose de magie. Puis j'ai commencé à voir les avis dithyrambiques pleuvoir. Ce livre semblait avoir tout pour me plaire. J'ai cédé. Je suis faible. Je l'ai acheté vite très vite. (oui, j'ai quelques mois de retard niveau chroniques persos puisque cette lecture  date d'avril, et pas de la fin du mois) Je suis faible.
Je vous l'annonce tout de go : ce livre a été une déception. Je ne peux certainement pas dire que la lecture était nulle, mais clairement pas ce à quoi je m'attendais. Et mes attentes, elles étaient hautes comme ça. Vous ne pouvez pas voir, là, mais je suis juchée sur une échelle et je lève mon bras très haut au-dessus de ma tête (en fait non, je suis en mode larve sur mon canap', mais arrêtez de tuer la magie d'internet !).

Parlant de tuer la magie, c'est un peu ce que ce livre a fait. Il a tué sa propre magie. L'autrice part d'un concept hyper sympa, d'une ambiance qui aurait dû être pleine d'apparences, de faux-semblants, de magie, et qui aurait viré peu à peu au plus sombre. Je voyais ça très burtonien, un mélange de féérie et de glauque. Du merveilleux au sens premier du terme.
Mais c'est à ce moment précis que je vais devenir extrêmement critique. Je rappelle à tout un chacun que c'est un avis qui m'est personnel et que tout le monde a le droit d'aimer qui il veut (bon, et le bouquin qu'il veut dans ce cas-là) blablabla.
Bref, l'autrice a un univers, un pitch de départ plutôt cool, un truc qui va pouvoir devenir une sorte de roman initiatique à la Alice, déjanté et plein de surprises pas toujours heureuses.
Mais elle décide de s'en servir pour créer des quiproquos inutiles à l'intrigue, pour jouer à un effet de mort-pas mort (ça me rappelle tristement Zodiaque tout ça) et surtout surtout pour nous bazarder une saloperie de romance à la noix.
En plus c'est évident depuis le tout tout début, aucune surprise, et non, je ne voulais clairement pas lire ça en ouvrant ce livre. Ce que je voulais, c'était que Scarlett s'émancipe, qu'elle refuse le mariage arrangé par son paternel, mais aussi qu'elle prenne un chemin différent de sa soeur casse-cou, mais surtout surtout qu'elle ne s'éloigne pas de ce mariage foireux pour se jeter dans une autre histoire d'amour. Bordel de zut, c'est si impensable qu'une jeune femme puisse grandir et se découvrir elle-même sans devoir galocher quelqu'un ? 
En plus, dès le départ j'ai eu du mal avec le fatalisme, la naïveté et à peu près tout ce qui concernait notre héroïne. Un poil tête à claques au départ, je me suis dit que c'était pour mieux se révéler par la suite. Mais non. Elle apprend à douter, elle qui était pleine de certitudes, mais elle doute souvent pour des conneries plus grosses qu'elle. Et surtout, on lui donne un unique conseil : ne fais confiance à rien ni personne.
Quelle est donc la question que va se poser notre petite oie blanche ? Pas pourquoi, ni que se passe-t-il vraiment ici, ni qu'est-ce qui est vrai. Non. Elle va se demander à qui elle peut se fier. Non, mais sérieusement, elle est idiote ou bien ?  A PERSONNE, ON TE DIT !
Alors bon, c'est vrai que la romance était malgré tout bien amenée, et j'ai adoré le love interest. En plus, on ne croule pas soudainement sous une avalanche de guimauve (le livre se déroulant sur quelques jours, ça va quand même assez vite, mais ce n'est pas instantané), mais l'héroïne était tellement bécasse par moments que je ne comprenais même pas ce qu'il lui trouvait. Le jeune homme a du caca dans les yeux et dans les oreilles, je ne vois pas d'autre explication.
Même le côté onirique n'a pas réussi à rattraper le truc tellement j'étais agacée par le développement de l'intrigue. Je n'ai jamais réussi à visualiser le décor, et donc jamais réussi à entrer dans l'ambiance.
J'ai conscience que ma chronique est jusque là extrêmement négative, mais j'ai vraiment du mal à retrouver des points vraiment positifs à cette lecture. Parce que je n'ai même pas encore parlé du twist de fin, hyper abrupt en mode "viens, on va vivre de nouvelles aventures dans le tome 2". Je vous le dis de suite, ce sera sans moi.
  • Le love interest vraiment adorable
  • Une idée de départ qui envoie du bois
  • Scarlett pour l'ensemble de son œuvre
  • Des décors que je n'ai pas réussi à visualiser
  • Une ambiance dans laquelle je ne suis pas rentrée
  • Twist de fin

23 commentaires:

  1. Aouch :/
    J'ai vu des avis très positifs comme très négatifs, donc je suis un peu en mi molle sur ce livre :/
    Dommage que ça ne t'aie pas convaincue, mais je peux comprendre pourquoi tu as craqué, la couverture est trop belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, puis Valentine Pumpkins me l'avait hyper bien vendu, et d'habitude on est complètement siamoises de goûts littéraires.
      Après, j'imagine que la magie peut prendre avec toi :)

      Supprimer
  2. Effectivement, si pour échapper à un mariage il faut une nouvelle romance, on tombe pile poil dans les clichés que je déteste. Merci à tous ces auteurs qui nous rappellent que le but premier de la fââââme est de trouver un homme...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment couillon, parce que pour le coup, la romance n'était pas trop mal amenée, mais ça me gonfle ce genre de raccourcis...

      Supprimer
  3. Les avis ne sont pas tous très positifs sur ce livre (les premiers si, mais de moins en moins maintenant j'ai l'impression), mais je reste quand même tentée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement, je comprends pourquoi il a pu plaire, mais j'avais trop d'attentes et les défauts étaient trop gros pour moi. Quelqu'un de plus réceptif à la romance aimera sûrement davantage.

      Supprimer
  4. Je ne sais toujours pas si je vais le lire, tant je suis mitigée par les avis que je lis ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est tout ou rien avec ce livre. Le mieux, c'est encore de se faire son propre avis 😉

      Supprimer
  5. Mince pour la déception! Comme toi je trouvais la couverture sublime, mais je vais attendre avant de le lire alors...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après, plein de gens ont beaucoup aimé... C'est vraiment affaire de sensibilité je pense.

      Supprimer
  6. Je ne pense pas lire ce roman... Si je le trouve en occas' à l'occasion, mais sinon non !

    RépondreSupprimer
  7. Quelle dommage ! De mon côté, j'ai beaucoup aimé, mais je comprends ta déception. Quelque part, ce roman n'a pas été non plus ce que j'en attendais et je te rejoins TOTALEMENT pour l'héroïne !! (tellement bête ><) mais étrangement, j'ai adoré la romance, la fin, l'énigmatique Legend, et c'est ce qui m'a tenu en haleine ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que j'ai bien aimé le love interest. Mais en même temps, pour s'intéresser à une cruchotte pareille, hein, il doit être vraiment magnifié par le regard de l'autrice :p

      Supprimer
  8. Mais mais mais mais mais mais mais

    *m'en fous, je pars pleurer dans un coin*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non, mais reste, j'ai des cookies !

      Supprimer
  9. Ce livre a eu d'extrêmement bons avis à sa sortie et, maintenant, je ne vois que du négatif XD
    Je ne pensais pas le lire, de toute façon. Trop loufoque/déjanté pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah du coup, ça ne l'était pas assez pour moi 😥

      Supprimer
  10. Mon avis est un peu pareil, genre ça m'est passé loin au dessus des oreilles. Nan mais nan, quoi pas possible la Scarlett, elle est tellement insipide... Pfiou comme ce bouquin m'a énervée/ennuyée/fatiguée.

    RépondreSupprimer
  11. Il est toujours très difficile d'écrire un avis négatif sur un bouquin, on a l'impression de toujours devoir se justifier mais comme tu dis, y a le droit de pas aimer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le truc étant d'essayer d'expliquer pourquoi sans froisser les susceptibilités !

      Supprimer
  12. Bon bah on comprend tout de suite que ce livre est loin d'être un coup de foudre, ça c'est sur! Comme toi je trouve la couverture sublime, dommage que l'histoire n'est pas été à la hauteur de tes attentes..

    PS : ne jamais dire que l'on est faible quand on craque pour un livre :D

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)